vendredi 14 décembre 2018

Correction exercice 37


Masculin ou féminin ?
Pétale = masculin
Pétunia = masculin
Poncif = masculin
Archétype= masculin
Ardillon= masculin
Are= masculin
Autoroute= féminin
Avanie= féminin
Conurbation= féminin
Idiome= masculin

Bien évidemment, vous irez rechercher sur le dictionnaire ou sur Internet le sens des mots que vous ne connaissez pas.

lundi 10 décembre 2018

Puis-je prétendre à un examen professionnel si je suis contractuel ?



Les examens professionnels sont ouverts aux agents titulaires d’un grade et d’un poste (j’insiste : d’un grade mais aussi d’un poste) dans la Fonction Publique, notamment dans la Fonction Publique Territoriale. L’examen professionnel permet à l’agent qui en est le lauréat d’évoluer soit dans son cadre d’emplois soit dans le cadre d’emplois immédiatement supérieur.
Par ailleurs être lauréat d’un examen professionnel ne signifie pas recrutement. En effet, le lauréat est alors inscrit sur une liste d’aptitude ; à lui ensuite de faire valoir l’ensemble de ses compétences soit auprès de son employeur, soit auprès d’un nouvel employeur. Cela veut dire que la personne qui a réussi son examen professionnel doit rechercher lui-même un poste dans le grade où il est lauréat si son employeur actuel refuse de le nommer.
Par conséquent si vous êtes contractuel, vous n’êtes titulaire ni d’un grade, ni d’un poste et vous ne pouvez pas prétendre à un examen professionnel. Il est nécessaire, en ce qui vous concerne, de passer les concours.

vendredi 7 décembre 2018

Exercice 37


Masculin ou féminin ?
Pétale 
Pétunia 
Poncif 
Archétype
Ardillon
Are
Autoroute
Avanie
Conurbation
Idiome


lundi 3 décembre 2018

Concours et vocabulaire



Quand on demande aux personnes qui corrigent un écrit de concours ce qui les gêne le plus dans la correction, leur première réponse est la pauvreté du vocabulaire. Il y a beaucoup de répétitions dans les copies ou encore des impropriétés.
Pourtant, les correcteurs sont sûrs que les personnes qui concourent connaissent énormément de mots ou d’expressions. Mais ces personnes ne les emploient pas. Et elles ne les emploient pas parce qu’elles ne les connaissent pas ou que ces mots ne sont pas présents immédiatement dans leur esprit. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’enrichir le plus possible son vocabulaire avant de passer un concours. Il est donc plus important de lire, de lire, de lire et surtout d’utiliser, à chaque fois que l’on rencontre un mot que l’on ne connaît pas, un dictionnaire.
Pour ce qui est de corriger les impropriétés, il s’agit d’abord et avant tout de connaître une série de mots analogues. Ici encore, on parle de vocabulaire. La réponse est donc la même : il faut lire, lire, lire et utiliser, à chaque fois que l’on rencontre un mot que l’on ne connaît pas, un dictionnaire.

vendredi 30 novembre 2018

Exercice différent selon la catégorie du concours


Exercice pour les catégories A et B
Réalisez une note de synthèse sur le sujet suivant :
Internet et le principe de la neutralité.
Vous avez le droit de faire des recherches avant de répondre

Exercice pour les catégories C
que pensez-vous du fait que certaines entreprises présentes sur le net puissent vendre nos données ?
Votre écrit doit au minimum comprendre une trentaine de lignes. Il comportera une petite introduction et il doit être structuré en paragraphe


lundi 26 novembre 2018

Les débuts de la Fonction Publique



Les racines de la Fonction Publique plongent dans l’Ancien Régime, c’est-à-dire « le temps des rois ». À l’époque où vivaient Louis XIV, Louis XV, ou encore Louis XVI, il existait déjà des officiers et des commissaires dans un certain nombre de villes, notamment de grandes villes. Certains officiers feront en sorte que leurs charges deviennent héréditaires mais ce n’est pas le cas de la plupart des commissaires. Toutefois, ces derniers jouissent d’une relative stabilité d’emploi et effectuent un travail au nom du roi. Ils sont les précurseurs de la Fonction Publique.
La Révolution signe l’abolition des privilèges mais très vite le nouveau gouvernement en place se rendra compte qu’il lui faut des hommes capables de réaliser un travail au nom de la nouvelle république. Cependant, rien n’est rédigé pour expliquer ce que doit être un fonctionnaire, qu’il peut faire ou ne peut pas faire. Ainsi, tout au long du XIXe siècle, on verra apparaître des affaires de corruption et des scandales de clientélisme.
Le premier réel statut du fonctionnaire a vu le jour sous le régime de Vichy, en 1941. Comme toutes les autres lois passées pendant le régime de Vichy, il est déclaré nul à la Libération. Mais le gouvernement provisoire a compris l’importance d’avoir un statut de la Fonction Publique et il va donc en élaborer un. À l’époque, il ne concerne que les fonctionnaires des Ministères. Les fonctionnaires de ce qui est aujourd’hui la Fonction Publique Territoriale ou de ce qui est aujourd’hui la Fonction Publique Hospitalière répondent à des statuts différents.
C’est le candidat François Mitterrand en 1980 qui proposera de refondre le statut du fonctionnaire en un statut général et 3 statuts particuliers : le statut de la Fonction Publique d’État, le statut de la Fonction Publique Territoriale, le statut de la Fonction Publique Hospitalière. C’est la raison pour laquelle il mettra en place, avec son ministre Monsieur Anicet Le Pors, sa proposition, une fois élu.

vendredi 23 novembre 2018

Correction exercice 36

Correction exercice
Le verbe mettre est ce qu’on appelle un « verbe fourre-tout ». Je vous propose de remplacer ce verbe par un verbe plus précis.

Le Président a mis son manteau.
Le Président a enfilé (revêtu, passé au choix) son manteau.

J’ai mis le doigt sur la pile de papiers.
J’ai posé le doigt sur la pile de papiers.

Le malade a été mis en quarantaine.
Le malade a été placé ( écarté, au choix) en quarantaine.

J’ai mis les étagères sur le mur.
J’ai installé (posé, placé, fixé au choix) les étagères sur le mur.

Nathalie a mis tous les dossiers derrière son bureau.
Nathalie a rangé (empilé, rangé, déposé, casé, transporté) tous les dossiers derrière son bureau.

Ouidad est allée mettre les dossiers sous les combles.
Ouidad a archivé (transporté, rangé, casé au choix) les dossiers sous les combles.

Le Maire a fait mettre des pneus neige sur les voitures de la commune.
Le Maire a fait installé des pneus neige sur les voitures de la communes.

Il a mis des clous pour maintenir l’ensemble.
Il a enfoncé (fixé, au choix) des clous pour maintenir l’ensemble.

Je me suis mis debout.
Je me suis relevé.

Il a mis des fleurs sur la tombe de son grand-père.
Il a déposé des fleurs sur la tombe de son grand-père.

Jérémy a mis la lettre à la poste.
Jérémy a posté la lettre.

Solenn a été mise au service Paie.
Solenn a été affectée au service Paie.

Elle a mis quelques mots sur la feuille.
Elle a griffonné (écrit, transcrit, copié, recopié, noté au choix) quelques mots sur la feuille

Il a mis des dossiers au-dessus d’autres dossiers.
Il a ajouté des dossiers au-dessus d’autres dossiers.

Nota bene :
vous remarquerez que, même si l’on modifie le verbe, le temps du verbe reste le même ; vous noterez également que la phrase change rarement même si l’on touche au verbe.